En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Dans les rues de Manaus, au Nord-Ouest du Brésil, le 27 mars 2014.
 

Le Mondial 2014, qui débute jeudi au Brésil, cumule tous les records. La preuve en chiffres et en infographie.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Olivier Pasteur
    Olivier Pasteur     

    Toutes ces hautes instances, soit disant sportives, devraient être plus regardantes sur les comptes de tels évènements. Comment tolérer que de telles sommes soient mises en jeux, alors que de par le monde, la misère grandie. Ils nous ont affirmé que les retombées économiques sont très importantes, encore une fois pour qui?? Le coup d'entretien des installations est-il pris en compte? Ce n’est plus un secret, la corruption autour de tels évènements est omniprésente, voir institutionnelle. (Voir les derniers jeux olympiques d’hiver). Et je ne parle pas des impacts écologiques. Toutes ces instances sportives nous disent ne pas faire de politique, mais comment peuvent-elles ensuite nous faire la morale sur le fairplay etc…. Comment fermer les yeux sur les conditions d’attribution de la coupe du monde de foot en 2022 au Qatar. Tout cela nous laisse plus que perplexe sur l’honnêteté de toutes ces instances.

  • the painter
    the painter     

    On est footu, le monde est littéralement psychopathe.

Votre réponse
Postez un commentaire