En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Au moins 232 ont été tuées, piétinées dans la cohue ou asphyxiées. /Photo prise le 27 janvier 2013/REUTERS/Germano Roratto/Agencia RBS
 

BRASILIA (Reuters) - Le bilan d'un incendie survenu dans une discothèque du sud du Brésil dépassera probablement les 200 morts, a déclaré dimanche...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • smithnini
    smithnini     

    arretez de vous enfermer dans l obscurité, dans votre transpiration, a gesticuler sous l influence de l alcool...les organisateurs de soirees n attendent qu une chose, la rentabilité...les vigiles ont bloqué les portes...pour que les gens payent leur conso..ca veux tout dire..

  • homerinet
    homerinet     

    le dj a mit le feu a cette soiree, un peu trop peut etre...

  • 14071789
    14071789     

    6 000 000 de chômeurs en 2017 !!!

  • cocotteminute
    cocotteminute     

    bonsoir,
    Condoléances aux familles et une pensée à toutes ces victimes.
    Nous avons eu le 5/7 en 1970 à St Laurent du Pont avec là aussi 150 victimes environ.
    La sécurité n'est toujours pas au rendez vous et le taux des victimes est là pour nous prouver que l'argent passe avant tout le reste. La panique est aussi l'un des facteurs qui allonge la liste des victimes mais il faut aussi que les propriétaires de tels établissements fassent les travaux afin de permettre en cas d'incendie que les jeunes les gens venus s'amuser puissent sortir pour continuer à vivre et non rester pour y mourir.
    Nous sommes en 2013 et on s'aperçoit juste que la société et la mentalité est en régression....sur beaucoup de chose.

Votre réponse
Postez un commentaire