En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

In Amenas: un an après, le fils d'une victime attend toujours des réponses

Mis à jour le
L'entrée du site d'In Amenas, en Algérie.
 

Il y a un an, un commando armé prenait en otage les employés du site algérien d'In Amenas. La prise d'otage s'achevait par un assaut sanglant de l'armée algérienne dans lequel un Français était tué. Les circonstances de sa mort n'ont jamais été éclaircies.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Dellao Ramzi
    Dellao Ramzi     

    pourquoi pas d'enquete sur les ratés de vos services secret au mali et au niger, sachant qu'il ont carrement tué vos concitoyens et c'est prouvé, et dieux sait que c'etait largement plus facile de neutraliser les tangos, alors qu'a in aminas c'etait plus compliqué vu le nombre de tangos et la situation (un site immense et surtout piégé).
    vos services reussissent generalement à liberer les otages en payant les rançons certainement pas en intervenant alors pas de leçons et surtout dites vous que c'est grace à ces soldats de l'ANP que le reste des otage est en liberté et vivant actuellement.
    et malheureusement c'est grace aux rançons que vous avez payé auparavant que ces tangos sont surarmé et bien équipé , demandez des comptes a vos politiques responsable de la situation en lybie et au Sahel pas aux gens que se battent contre le terrorisme depuis les années 90.

  • Dellao Ramzi
    Dellao Ramzi     

    ils sont pas obligé de vous répondre, il était résponsable de la securité sur le site donc il était au courant des risques encourus.
    basta avec vos titres tedentieux.

  • montagne31
    montagne31     

    Malheureusement il n'aura jamais de réponses

Votre réponse
Postez un commentaire