En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Hortefeux : « Pas d’Europe bunker, ni d’Europe passoire »

Mis à jour le
Brice Hortefeux, ministre de l'Immigration, était ce matin dans Bourdin & Co.
 

Brice Hortefeux, ministre de l’Immigration et de l’Identité Nationale, a décliné les grands axes et les objectifs de sa politique en matière d’immigration.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Patrick_NL
    Patrick_NL     

    Emprisonner ou mettre a l'amade les patrons voyoux,IL ne le fera jamais, il perdrait tout soutien politique.Taper sur les "auvergnats" est bien plus facile et cela plaite au FN

  • *Liberté*
    *Liberté*     

    Il faut lire "immigration clandestine" faute de frappe

    ;-)

  • cynicman
    cynicman     

    Avec Hortefeux, l'europe, c'est blanc. J'espère que ce n'est pas obligatoirement blond aux yeux bleus. Quoique pour moi, ça passera. Mais comme je suis de déscendance italienne, j'aurai pas aimé émigrer en Franc dans les années 20 avec lui à l'immigration. A l'époque, les ritals, c'étaient les Rebeux, les Renois d'aujourd'hui

  • *Liberté*
    *Liberté*     

    Que faites vous contre les fillières d'emmigration clandestines et contre les patrons pourris qui les utilisent pour avoir de la main d'oeuvre à très, très bon marché?

    Comme d'habitude on tappe où c'est le plus facile et où l'on ne risque de froisser personne. Pour résoudre le problème, résolvons avant tout la cause, au lieu de féliciter certains patrons qui emploient des clandestins, mettons les sous les verrous ou, pour le moins, infligeons leur de sacrées amendes leur passant l'envie de refaire des affaires avec les marchands d'esclaves.

Votre réponse
Postez un commentaire