En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Hong Kong: Londres va convoquer l'ambassadeur de Chine pour exprimer son inquiétude

 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Ghostwalker
    Ghostwalker     

    Que je sache les autorités chinoises ne demandent pas des comptes lorsqu'il y a des manifestations en Europe.

    Il faut rappeler à l’Angleterre que le colonialisme c'est Terminé.

    Ghostwalker
    Ghostwalker      (réponse à Ghostwalker)

    Les liens économiques et la politique c'est deux choses différentes.
    En France, pour l'élection présidentiel se sont les maires (avec les 500 signatures) qui pré-choisissent les candidats.
    Il faut un dialogue à HK, c'est indéniable.
    Mais il faut arrêter de se croire supérieur en occident.
    Chez nous lorsque la France descend dans la rue pour manifester, le gouvernement s'en fout royalement !!! (référendum sur l'europe on ne demande pas notre avis, Retraite, Mariage pour tous, etc.), je vois pas du tout la différence entre HK et chez nous.
    Les médias déforment la vérité en voulant opposé Hong Kongais et Gouvernement chinois. Il n'y a pas besoin de se croire supérieur et dire la démocratie est en danger.
    Ils ont encore le droit de manifester que je sache et le gouvernement de ne pas les écouter.
    Comme chez nous quoi.

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à Ghostwalker)

    Il y'a quelques années HK était encore une "province" Britannique et t'inquiètes les gens étaient incroyablement heureux de cette situation. HK c'est un modèle de réussite économique en Asie et ça c'est du principalement du à ses liens directs avec l'occident, des années plus tard les Anglais ne peuvent pas tirer un trait alors qu'il y'a encore beaucoup d'anglais qui vivent ou travaillent là-bas, HK est un partenaire sur de nombreux points, bref c'est comme si la Guyane et les Antilles passaient aux mains du Brésil ou de la Colombie et subissaient divers régressions antidémocratiques, dès les premières inquiétudes sur une probable série de sanctions, d'actes de répression etc il ne serait pas anormal que la France (tout comme Londres vis-à-vis d'HK) "exprime son inquiétude" aux nouvelles autorités.

    BLACKJAK
    BLACKJAK      (réponse à Ghostwalker)

    Entre la fin du colonialisme et le début de la mise en place d'une dictature il y a un gouffre... rien n’empêche de faire coïncider la fin du colonialisme avec des régimes démocratiques. Au bout d'un moment la repentance et les excuses il faut que ça se termine. Ceux sont aux gens de ces pays de se mobiliser pour obtenir le respect de leurs droits fondamentaux.

  • Ghostwalker
    Ghostwalker     

    Merci pour la censure !!!

  • BLACKJAK
    BLACKJAK     

    "Je vais convoquer l'ambassadeur de Chine à Londres pour exprimer mon inquiétude et ma consternation devant la manière avec laquelle les autorités chinoises à Pékin semblent déterminées à refuser au peuple de Hong Kong ce qu'ils peuvent attendre en toute légitimité, c'est-à-dire des élections libres et équitables"

    Ouh là là les chinois vont en faire dans leurs chausses devant une telle détermination... La Chine ne comprendra le message que si l'on boycott leurs produits. Alors après ces beaux discours il y aura des actes ? Réponse non. Alors les chinois feront ce qu'ils veulent à Hong Kong au méprit des droits fondamentaux. Voilà à quoi on aboutit lorsqu'on est pas ferme avec les dictatures.

    rebroussepoils
    rebroussepoils      (réponse à BLACKJAK)

    Hou la nous ne somme plus à l'époque de Tian'anmen les autorités Chinoise aurons infiniment plus de mal à gérer
    cette crise, est pas question pour eux d'utilisé l'artillerie lourde!

    BLACKJAK
    BLACKJAK      (réponse à rebroussepoils)

    Quant une dictature a les mains libres jusqu'où peut-elle aller puisqu'elle est sur d'agir avec impunité ? Ne croyez jamais que le pire ne se réalisera jamais parce que c'est en luttant contre qu'on l’empêchera d'agir. Jamais en restant passif. Jamais.

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à BLACKJAK)

    C'est pas non plus l'Iran ou la Corée du Nord même si ça semble en prendre le chemin et comme les médias en rajoutent une couche pour qu'une fois de plus on se mette tous à réclamer la révolution pour ensuite chialer en voyant la situation désastreuse dans laquelle se retrouve la région en question.

Votre réponse
Postez un commentaire