En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une manifestante pro-démocratie à Hong Kong, le 1er octobre.
 

A Hong Kong, les militants pro-démocratie qui occupent pacifiquement le quartier d'affaires, menacent de durcir leur mouvement s'ils n'obtiennent pas le départ du chef de l'exécutif, pro-Pékin.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • rascal
    rascal     

    J'espère que les américains vont éviter les remarques désobligeantes comme en fin de semaine dernière sous risque de déclencher une réaction brutale de Pékin et des troubles graves

  • PADDY
    PADDY     

    " FRANCE " regarde comme ils ont du courage.

  • Richard B. Myers
    Richard B. Myers     

    Cela rappel étrangement les " évènements " de la place Maïdan de Kiev.

    Les États-Unis seraient-ils, actuellement, en train de récidiver, pour déstabiliser cette fois-ci, la République populaire de Chine ?

Votre réponse
Postez un commentaire