Hollande recevra dimanche les familles des otages français au Sahel

En marge de la prise d'otages en Algérie, sept otages français sont encore retenus au Sahel.

D. N. avec AFP
Le 18/01/2013 à 21:39
Mis à jour le 18/01/2013 à 22:33
François Hollande doit recevoir les familles des otages dimanche. (AFP)

Otages au Sahel : les familles divisées


Au Mali, l’offensive se poursuit contre les islamistes - 17/01


François Hollande recevra dimanche à l'Elysée les familles des otages français détenus au Sahel par des groupes islamiques armés, a annoncé vendredi soir la présidence de la République.
    
L'heure de la rencontre et les noms des familles reçues seront précisés ultérieurement, a-t-on annoncé de même source. Lors de ses voeux à la presse le 16 janvier, le président de la République avait indiqué qu'il recevrait "prochainement" les familles des otages, dont l'inquiétude s'est accrue depuis le lancement de l'intervention militaire de la France au Mali vendredi dernier.

>> A LIRE AUSSI - Mali : 1.800 soldats français sur le terrain


Plusieurs rapts

Thierry Dol, Daniel Larribe, Pierre Legrand et Marc Féret ont été enlevés il y a plus de 2 ans, le 16 septembre 2010 par Aqmi dans le nord du Niger à Arlit, un site d'extraction d'uranium.
   
Aqmi a également revendiqué le rapt de Serge Lazarevic et Philippe Verdon, présentés comme des géologues travaillant pour une société malienne, enlevés le 24 novembre 2011 dans leur hôtel d'Hombori au nord-est du Mali alors qu'ils étaient en voyages d'affaires, selon leurs proches.
    
Le 20 novembre 2012, un Français de 61 ans, Gilberto Rodriguez Leal, a été enlevé dans l'ouest du Mali. Son rapt a été revendiqué par le groupe islamiste Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao).

La question du jour

Soupçonné de conflit d'intérêts, Aquilino Morelle devait-il démissionner?