En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Shoshana B. Roberts s'était portée volontaire pour le projet de l'association "Hollaback!".
 

Dans une vidéo devenue rapidement virale, Shoshana B. Roberts livre un constat édifiant sur le harcèlement dont sont victimes les femmes au quotidien dans la rue. L'actrice, qui a elle-même été victime d'agression sexuelle, raconte le stress qu'elle endure au quotidien.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • cdnrbt
    cdnrbt     

    C'est une question de culture.
    La femme c'est l'egal de l'homme.
    Voir autrement c'est prendre les femmes pour de la viande et un corps pour enfanter.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    A New York les femmes se font violer et ont le droit d'aller porter plainte.
    A Seatle elles ont le droit de se défendre et au besoin d'abattre l'auteur de la tentative de viol.
    Deux conception radicalement différente des droits de citoyens.

  • HubertBonisseurDeLaBath177
    HubertBonisseurDeLaBath177     

    C'est le même phénomène que Sophie Peeters a dénoncé en 2012, idem en Egypte ...
    On peut se retourner pour faire durer le plaisir des yeux mais de là à aborder, accoster ou racoler ... y'a un savoir vivre civilisé !
    On n'est plus des bête (en Europe)... (des fois j'en doutes pour certain)

  • spid
    spid     

    elle fait ca pour faire un test,fringuer comme elle est, a faire triquer un aveugle,et dans l article,elle dit qu elle va déposer plainte pour certains propos et menaces,combien a t elle toucher du magasine pour faire ça,elle as pas le profil a se balader 10h d affiler dans les rues pour rien,après elle va attaquer le mêmes magasine,pour des photos qu elle voulait pas qui soit diffuser,pour toucher du fric,prêt a tout ses ricains pour encaisser sans bosser

  • HubertBonisseurDeLaBath177
    HubertBonisseurDeLaBath177     

    "Hollaback!".
    Comprendre qui voudra !

  • HubertBonisseurDeLaBath177
    HubertBonisseurDeLaBath177     

    Ils ont le "sang chaud" ces blonds aux yeux bleus ! ...

  • librepenseur
    librepenseur     

    Je l'est vu sur Facebook cette video. C'est sur, quand on s'habille et on se tortille comme ca dans la rue, faut pas appeler harassement ce qui n'est en fait que signes d'admiration.

    RawSpace
    RawSpace      (réponse à librepenseur)

    Euh, qu'est-ce que vous ne comprenez pas dans "Quand j'ai tourné la vidéo, mes épaules étaient voûtées, je marchais l'air grave, sans établir de contact par le regard. Tous mes signaux non verbaux disaient que je ne voulais pas être abordée", raconte-t-elle.", et puis, si pour vous, s'habiller en noir avec un T-shirt à ras du col, c'est "s'habiller comme ça", ben putain, que doivent donc porter les femmes qui ne veulent pas être abordées ? Un pull en laine ? Un anorak ? Pauvre idiot ...

Votre réponse
Postez un commentaire