En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le Premier ministre tunisien Habib Essid a affirmé vendredi à Paris que la situation était "maîtrisée" en Tunisie, où un couvre-feu a été décrété après plusieurs jours de contestation sociale - 22 janvier 2016
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Rians83
    Rians83     

    Et après on critique la sois disante colonisation française. Et on préfère lui donner de l'argent au lieu de le réserver à notre peuple.
    Pendant ce temps des sdf meurent et des ministres occupent des logements sociaux

Votre réponse
Postez un commentaire