En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le député et porte-parole d'Aube dorée, Ilias Kasidiaris, à son arrivée au tribunal d'Athènes, mardi matin.
 

Plusieurs cadres d'Aube dorée ont été présentés mardi devant un juge d'instruction en vue de leur mise en examen. Un grand coup porté au parti néo-nazi, qui ne disparaîtra pas pour autant.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Forever
    Forever     

    Oui c'est ça...dans néo nazi, c'est quoi que tu n'as pas compris au juste ? Le mot nazi ça ne te gêne pas ? C'est pas du nationalisme là, c'est un ... raciste, lui & son parti !
    .............................................................................

  • c j p
    c j p     

    se sont des grec qui reprennent leurs pays, comment ils peuvent, se qui se passe l’abats, peut très bien se passer en France, et dans d'autre pays, s'est du nationaliste rien de plus la Grèce au grec, la France au français

Votre réponse
Postez un commentaire