En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Grèce: échec de l'élection du président, vers des législatives anticipées

Mis à jour le
Le parlement grec lors du deuxième tour de l'élection présidentielle, le 17 décembre dernier.
 

Stavros Dimas n'a pas recueilli assez de voix pour être élu président de la Grèce. Des élections législatives sont prévues le 25 janvier prochain, et pourraient ouvrir à la voie à la gauche radicale.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • 156156
    156156     

    vive l’Europe et son funeste cortège !!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Colibrick
    Colibrick     

    Municipales : E. Chouard - l'auto-institution de notre société
    - [..] Les élections municipales concernent des petits territoires : [..] est-ce une bonne échelle pour que les citoyens prennent en main la politique ?
    - [..] ce serait la bonne échelle si l’on avait de bonnes institutions.
    [..] je pense qu’on peut aller plus loin que l’élection de maîtres que les « élus » nous imposent depuis deux cents ans : on peut s’organiser pour voter plutôt nos lois. Comment ? De simples citoyens pourraient composer des listes qui ne soient pas constituées de professionnels de la politique, et qui s’engageraient tous à ne jamais décider à la place des autres. La partie la plus délicate sera sans doute de trouver dans un quartier une trentaine de personnes fiables.
    Ces simples citoyens démocrates, donc, s’engageraient formellement et explicitement (dans leur programme officiel) à toujours réunir l’Assemblée villageoise ou de quartier sur les choix importants que doit faire la ville, pour que le peuple (y compris ceux qui n’ont pas voté démocrate, bien sûr) puisse voter lui-même ses lois. L’exemple des cantons suisses qui fonctionnent sans conseil municipal montre que c’est tout à fait possible : le seul obstacle à la démocratie, c’est que les « élus » la refusent et que nous laissons les « élus » écrire la constitution.
    [..] Les élus 2.0[..] pourraient fabriquer de toute pièce la démocratie qui nous manque : ils fixeraient (publiquement) un quorum, seuil de participation minimum à l’Assemblée citoyenne, au-dessous duquel les « élus démocrates » devraient alors, compte tenu du désintérêt affiché par la population pour le sujet en question, prendre les décisions à la place du peuple (comme tous les élus le font aujourd’hui, mais exceptionnellement).
    [..] Si nous trouvions (parmi nous) ces citoyens-colibris, amateurs et dévoués à l’auto-institution de la société, dans chaque ville, les Français reprendraient sûrement goût à la gestion de la Cité !
    [..] Pour avoir des institutions comportant un quorum, donc — (ainsi que les quelques règles essentielles qui protégeraient efficacement le peuple contre ses représentants : élection sans candidats et/ou scrutins à points, respect du vote blanc, révocabilité des acteurs, obligation de rendre des comptes, chambres de contrôles tirées au sort, information et monnaie sous contrôle citoyen, référendums d’initiative populaire) —, il faudra écrire ces institutions nous-mêmes. Le jour où les hommes éteindront leur télé et s’entraineront enfin à rédiger et protéger eux-mêmes leur Constitution, l’histoire humaine prendra un nouveau chemin, moins favorable aux affreux. Ce n’est pas une utopie puisque ça ne dépend que de nous. 06/03/14

  • R.I.P
    R.I.P     

    Même melenchon favorable a une sortie de l’Europe comme quoi

  • GG14
    GG14     

    Espérons que la Grèce, berceau de notre civilisation, va nous montrer le chemin à suivre . Que le destin des peuples soit voulu par les peuples et non dicté par quelques autocrates suffisants de leurs insuffisances.

  • pierre legrand
    pierre legrand     

    Bravo " Tintin " vous avez bien résumé !!

  • tintin
    tintin     

    C'est la première étape. Seconde étape Syrisa arrive au pouvoir, les Grecs ayant enfin compris le problème. Troisième étape, ils sortent de l'Europe et de l'Euro. Quatrième étape, la France suivra en 2017 ainsi que d'autres pays. On ne peut pas obliger des gens à vivre ensemble contre leur gré. L'URSS a duré 70 ans et la Yougoslavie 45 ans seulement, mais chacun est reparti de son côté.

  • The Defiant
    The Defiant     

    Il suffirait de supprimer les élections, et tout rentrerait dans l'ordre (libéral).

Votre réponse
Postez un commentaire