En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • La comtesse
    La comtesse     

    LA POLITIQUE DU P'TIT PROF QUI FAIT LES "GROS YEUX" !

    JUSTICE IMMANENTE !!!

    950 MORTS

    Allah pas être content et ,comme Hollande, lui dieu cruel fait les "gros yeux" !

    Le côté obscur de la farce

    En Arabie saoudite, 79 condamnés à mort par le sabre – un de plus que l’an passé à la même date – ont été
    "décapités par le sabre"
    depuis le début de l’année.
    Son Excellence Fayçal ben Hassan Trad, ambassadeur d’Arabie saoudite à Genève, vient d’être désigné à un poste de direction du Conseil des Droits de l’homme de l’ONU.
    En Arabie saoudite, Raef Badaoui, condamné à mille coups de fouet pour blasphème – autant dire à la peine capitale – attend toujours dans sa geôle l’exécution de son châtiment.

    C’est aujourd’hui, en Arabie saoudite, qu’un jeune homme de vingt ans, Ali Mohammed al-Nimr, dont le plus grand tort est d’être le neveu d’un imam chiite opposant à la monarchie, devrait être exécuté par décapitation, son corps crucifié étant ensuite exposé en public jusqu’à son pourrissement intégral.
    On se souvient qu’en 1973, le secrétaire d’État américain Henry Kissinger, symbole de la guerre froide, et le Vietnamien Lê Đức Thọ, futur organisateur de l’ultime offensive contre Saigon, avaient été conjointement honorés du prix Nobel de la paix.

    Mais on ne sache pas qu’Adolf Hitler ait jamais été nommé président de la Croix–Rouge internationale.
    Il ne semble pas que Pol Pot ait jamais été appelé à la direction de Human Rights Watch.
    L’Arabie saoudite est supposée être notre alliée dans la lutte que nous menons contre Daech. Au nom de la civilisation.

    Maid ils tremblent là-bas, HOLLANDE fait les "gros yeux", l'argent n'a pas d' odeur !!!

    Et c'est le pays des droits de l' homme, l' ARABIE SAOUDITE, qui décapite et crucifie, qui va financer l'opération "Mistral gagnant" pour le compte de l' EGYPTE, autre grande démocratie !!!

    l'argent nauséabond n'a pas d'odeur pour les socialistes français !

    ça pue là-bas

    et pas un mot de l' UOIF ou du CFCM
    NI de Boubakeur, Amar Lasfar, Moussaoui, Tareq Oubrou..../

    OMERTA COMPLICE !

  • motoverte86
    motoverte86     

    Bonjour, on ne parle plus du triste sort qui attend le jeune Ali en Arabie Saoudite, quand est-il ?
    Les médias ont-ils comme consigne de ne plus en parler, au risque de donner un opinion public contraire à la bonne entente entre les dirigeants occidentaux et le roi d'Arabie Saoudite ?

Votre réponse
Postez un commentaire