En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'un, Brahim Abdeslam, s'est fait exploser dans un bar parisien, le 13 novembre 2015. L'autre, Salah Abdeslam, est actuellement en prison. Tous deux sont frères et ex-patrons d'un café à Molenbeek en Belgique.
 

A ce détail près que drogue, alcool et prostituées s'invitaient régulièrement à la fête, la vie des frères Abdeslam, gérants d'un café à Molenbeek, était plutôt banale. Avant qu'ils ne basculent dans le terrorisme. Un homme qui a été pendant cinq mois barman dans l'établissement a dit à BMTV sa stupéfaction. Chez ces personnes côtoyées quotidiennement, il n'avait pourtant décelé aucun signe de radicalisation.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
Votre réponse
Postez un commentaire