En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Partager sur internet des photos privées à caractère sexuel sans le consentement de leur sujet est désormais un délit en Angleterre et au Pays de Galles.
 

Le "revenge porn", qui consiste à mettre en ligne des photos ou vidéos dénudées de son ex à la suite d'un conflit ou d'une rupture, devient un délit passible de deux ans d'emprisonnement en Grande-Bretagne. Inconnue il y a encore quelques années, cette pratique surfe sur le boom des réseaux sociaux et des appareils mobiles.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • AgentK3
    AgentK3     

    Ici maintenant faut prendre plus de 5 ans pour aller faire un petit tour en taule!

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Ça me semble normal, c'est quasiment un viol moral ce genre de pratique.
    Bien sur certains trouveront ça excessif et rétorqueront que c'est bien fait pour les victimes etc...

Votre réponse
Postez un commentaire