En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Chris Mintz a tenté d'empêcher le tireur d'entrer dans une salle de classe.
 

Un étudiant a agi en véritable héros, au cours de la fusillade survenue jeudi soir dans une université de l'Oregon, aux Etats-Unis, en mettant sa propre vie en péril pour protéger ses camarades. Ce vétéran de l'armée a été touché par sept balles, et a miraculeusement survécu.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    "arts martiaux mixtes" = MMA = UFC
    Ce sport que les médias qualifient de barbare et dénigrent au point de ne pas l'appeler correctement ^^

  • jjpbl
    jjpbl     

    Voilà une déclaration qui nous met sur la piste des vrais responsables de tous ces meurtres révoltants : depuis l’affaire du Médiator en France, les langues se délient ! John Virapen est justement l'ancien responsable du laboratoire Eli Lilly en Suède ; à ce titre il a écrit le livre "Médicaments effets secondaires : la mort", paru en Français ce printemps 2014. Il y dénonce (avoue ) que : « les antidépresseurs provoquent la dépression » ; « le Prozac : des milliers de suicides et de meurtres » ; « pas la moindre base scientifique à la théorie de la sérotonine » ; « des prescriptions hors autorisations de mise sur le marché » ; « la dangereuse psychiatrisation de l'enfance » ; « la corruption des systèmes de santé et des médecins » ; « les malades sont trop souvent des cobayes »

  • jjpbl
    jjpbl     

    Un carnage dû aux arme, ou bien à l'insanité ?
    Certes les armes font mal, même si une très grande proportion des civils qui en détiennent s'en servent ou les détiennent sans nuire, comme en Suisse.
    Si cependant le président se plaint, lui et certains de ses autres collègues homologues à l'étranger, ne se gênent pas d'en vendre aux belligérants par milliers de dollars, avec bien plus de morts dans la communauté mondiale.
    Y aurait-il de bonnes armes ?

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à jjpbl)

    L'auteur de la fusillade ayant été abattu, il est bien difficile d'incriminer les armes à feu.
    Mais y en a qui osent tout et oseront toujours tout :)

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à jjpbl)

    A votre avis, ses très nombreux gardes du corps, ils ont quoi sous leur costume ? Des bouquets de fleur ?
    Pour les démocrates les armes ne sont pas un mal.
    Seules les armes entre les mains "des autres" sont un mal.
    Tout politique cherche le pouvoir.
    Et il n'y parviennent pas tant qu'ils ne peuvent pas assujettir leurs citoyens.
    Ce n'est pas pour rien qu'il n'y a plus guère qu'aux USA et en Suisse qu'on interroge aussi souvent le peuple.
    Et ça, les peuples qui vivent dans des états si sécurisés qu'ils ont besoin que l'état surveille toutes leurs communications et que des militaires patrouillent partout, feraient bien de s'en rappeler.

  • jjpbl
    jjpbl     

    Bravo à ce gars, il est courageux !
    Les Etats-Unis connaissent un lourd passé de fusillades dans les écoles, toutes aussi meurtrières les unes que les autres. Mais en regardant de plus près, on se rend compte que les auteurs de ces tueries avaient presque tous un passé psychiatrique.
    Le 20 avril 1999, deux étudiants ouvrent le feu dans le lycée Columbine dans le Colorado. Ils tuent 13 personnes avant de se suicider. Les deux adolescents avaient pris un traitement psychiatrique.
    Le 16 avril 2007 en Virginie, un étudiant tue 32 personnes et se suicide dans un campus universitaire. Il avait fait un séjour en hôpital psychiatrique où il avait reçu des traitements...
    Fin juin 2014, à Alby en France, une mère au passé psychiatrique a commis son premier meurtre sur une institutrice.

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à jjpbl)

    Est-ce une coïncidence si bizarre que ça que la plupart des individus commettant des actes de folie soient des personnes ayant eu des antécédents psychiatriques ? ☺
    La vraie question c'est ont-ils "un point commun" qui aurait influencé leur geste ? Si on en découvre un, ça fera l'effet d'une bombe.

  • waldhari
    waldhari     

    Soutien à cette Homme.
    Semper-fi.

Votre réponse
Postez un commentaire