En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Fukushima: les forçats du nucléaire nettoient toujours la centrale

Mis à jour le

Au Japon, deux ans après, des ouvriers continuent à s’activer sur le site de la catastrophe nucléaire. Leurs conditions de travail sont dangereuses et difficiles.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • himmelgien
    himmelgien     

    Comment peut-on parler de "patriotisme" à l'encontre de travailleurs manifestement traités comme des produits jetables ?!... Ces gens s'échinent à rendre à nouveau habitable 1/10° de l'île principale de l'archipel nippon et le service public les abandonne à des "sous-traitants " dénoncés en tant qu'organisations yakuzas !... Des SDF, des sans-abris sont aujourd'hui les héros du Japon !... Quelle dégringolade pour ce pays arrogant, qui ne sait même pas mobiliser ces robots dont il est si fier !... ( ou déjà grillés par la radio-activité !...) Finalement, avoir recours à des serfs !... Dans son dernier combat à Tchernobyl, l'URSS est tombée dans l'honneur !...

  • castorjunior
    castorjunior     

    rien ne filtre

    aucun reelle transparence sur cette catastrophe sans precedent
    dans 50 ans nous aurons des "surprises" comme cela fut a l epoque de tchernobyl
    ou le sois disant nuage s arretais a la frontiere

    cette tragedie est mondiale meme si l ampleur est bien sur essentiellement constates sur le sol nippon

    je suis surtout choqué par l article qui dis je cite
    "Malgré des conditions de travail extrêmes et des sous-traitants peu scrupuleux, Tepco pourra toujours compter sur une main d'œuvre abondante. Des ouvriers venus de tout le Japon savent que la centrale nucléaire leur donnera du travail pour très longtemps."

    au japon le travail n es pas un probleme majeur , on trouve du boulot dans pas mal de branche (surtout des petis boulot) donc je pense que c est surtout par patriotisme que les japonais s enrolent en tant que liquidateurs

    qui voudrais jouer a la roulette "russe" pour un salaire pas specialement enormes

  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    Je suis très choquée, comment peut-on "sou-payer" des hommes aussi courageux, je suis outrée du comportement du gouvernement japonais vis à vis d'hommes aussi valeureux !

  • Pangolin
    Pangolin     

    @ Juillet48
    Tu ne sembles ne pas savoir une chose: C'est le temps d'exposition qui compte.
    Par exemple des gens ayant subi le bombardement de Hiroshima et ayant quitté cette ville peuvent être moins contaminé que des gens s'y étant installés après l'explosion.
    Il y aura des conséquences et des mutations sur le long terme et il ne faut pas juste comparer les chiffres bêtement

  • Juillet48
    Juillet48     

    Fukushima à bon dos; les Japonais se recueillent devant leurs 20000 morts suite au Tsunami C'est le mot "Tsunami qu'il fallait mettre dans le titre. Je cherche en vain le nombre de morts dû à la centrale de Fukoshima…il n'y en a pas. Bref, nos médias font une fixation sur le nucléaire et le rende coupable, alors que le coupable c'est le Tsunami. Ca sent une campagne du lobby antinucléaire à plein nez.

Votre réponse
Postez un commentaire