En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • 1351917
    1351917     

    Laurent Fabius le 17.03.2013 sur France 3: "Si on veut arriver à une solution politique...il faut bouger la situation militaire sur le terrain...il faut que les résistants puissent avoir des armes pour lutter contre les avions qui les mitraillent". Donc pour Fabius "le diplomate", la solution passe par les armes et il faut aider avec des armes lourdes les "résistants" pour en finir avec ce problème.... Mais la Syrie en ce moment est bel et bien le terrain d'une sanglante guerre religieuse entre sunnites dhijadistes de tout poile et nationalité contre des chiites syriens dont Bachar, aidé par l' Iran. Tout le monde le sait, sauf Laurent Fabius et François Hollande, qui persistent encore en vouloir envoyer des armes sophistiquées et des dizaines de millions d'euros aux sunnites anti-Bachar. Ne risquent- Ils d'être complices des crimes contre l'humanité commises par les brigades internationales de Front Al Nosra et Al Qaida en Syrie? A quand la démission de Fabius? Peut être il n'est pas au courant que le Front al-Nosra, en Syrie, est une branche d'Al-Qaïda en Irak?

  • trabucaire
    trabucaire     

    encore un futur théatre d'opérations pour nos soldats,

  • ed24
    ed24     

    Il faut donc les armer au plus vite. Ainsi, dans le cas où ils vaincraient le régime Syrien, on a toutes les chances de récupérer une partie de notre armement, soit dans les futures caches soit sur la tête de nos soldats. "Tout bénéf".....

Votre réponse
Postez un commentaire