En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

BRUXELLES (Reuters) - La France demande au Conseil de sécurité de l'Onu d'interdire l'utilisation d'armes lourdes contre des civils de la part...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • balayerdevantsaporte
    balayerdevantsaporte     

    Que ces gens qui sont censés gouverner la France s'occupent d'abord des probèmes de sécurité dans notre pays avant de vouloir donner des conseils aux pays étrangers.. Nos banlieues sont "surarmées" en kalachnikoff et armes de guerre en tous genres. Des violences "barbares" quotidiennes avec crimes de sang ont lieu sur notre territoire. Alors avant de vouloir faire le ménage chez les autres commençons à faire le "grand nettoyage" en France!!!

  • Thierry2011
    Thierry2011     

    De quoi se mêle l'Onuci ? parce que M. Ouattara (un assassin spécialiste des coups d'état ratés en 2000 et 2002) est devenu un pion de la FMI ? on se servira de lui de toute façon. M. Gbagbo, qui paye sa piètre équipe politique n'est pas le dictateur que les medias ont pour ordre de faire croire. Je crois que Le camp Gbagbo n'a pas sorti l'artillerie lourde sans raison. L'équipe de mercenaires et de casques bleus Ouattara a profité de l'actualité dense dans les pays Arabes pour faire le forcing dans le Sud. Le quartier Abobo peut en témoigner depuis décembre 2010.

Votre réponse
Postez un commentaire