Français enlevés au Cameroun : qui sont les Moulin-Fournier ?

Une famille de trois adultes et quatre enfants a été kidnappée mardi au nord du Cameroun, à la frontière avec le Nigeria. Passionnés de voyage, les Moulin-Fournier vivaient depuis deux ans à Yaoundé, où le père Tanguy, est cadre pour GDF-Suez.

Romain Zlatanovic
Le 20/02/2013 à 16:34

La famille Moulin-Fournier, enlevée mardi au nord du Cameroun, a toujours eu le goût du voyage et des horizons lointains.

Tanguy, le père, âgé d’une quarantaine d’années, a lui-même grandi à l’étranger, en Italie et en Russie. Après des études supérieures de gestion à Lyon, il part travailler en République tchèque, en Roumanie, en Grèce, en Albanie et en Turquie.

D’abord pour EDF, puis pour le compte de GDF Suez. Voilà un an et demi qu’il travaillait pour cette dernière sur un projet au Cameroun, comme directeur adjoint de la stratégie.

Passionnés de voyage et d'aventure

L’homme est passionné de voyage, et avec sa femme, Albane, ils préfèrent de loin l’aventure aux circuits encadrés. D'ailleurs partout où il se rend, Tanguy Moulin-Fournier met un point d’honneur à apprendre la langue locale.

Albane Moulin Fournier, la mère de famille, est restauratrice d'œuvres d'art. Elle aussi a suivi des études à l’étranger, en Italie, à Florence. Leurs quatre fils Clarence, Maël, Andéol et Eloi : 5, 8, 10 et 12 ans étaient scolarisés dans une école internationale de la capitale camerounaise.

L’employeur de Tanguy Moulin-Fournier, GDF Suez, vient d’exprimer toute sa solidarité aux proches de la famille enlevée.

La question du jour

Si cela était possible, seriez-vous prêt à habiter sur une autre planète?