En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Fort ralentissement de la déforestation au brésil
 

BRASILIA (Reuters) - La déforestation de l'Amazonie brésilienne est tombée à son niveau le plus bas depuis 23 ans, révèle une étude gouvernementale...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • Verly.
    Verly.     

    ...n'ont rien à voir avec les nôtres. Ce sont des terres acides qui s'épuisent rapidement. De plus les pluies n'ont rien à voir avec le nôtres non plus elles sont brutales et abondantes. Au bout de quelques annèe une bonne partie des sols lessivés est parie avec les fleuve et il ne reste qu'un marais. Rien à voir avec l'avenir radieux décrit par Monsieur cyclopède. La seule solution durable c'est de développer et de moderniser l'agriculture traditionnelle mais de cela les grandes compagnies ne veulent pas allant jusq'uà assassiner ceux qui s'opposent à elles.

  • Monsieur cyclopede
    Monsieur cyclopede     

    ne sont pas dupes de cette escroquerie intellectuelle! Ils ne veulent pas de notre "morale bio" car ils sentent bien que c'est un stratagème pour que les pays occidentaux gardent un statut quo qui leur va si bien... Mais cette petite hypocrisie ils l'ont bien compris! Ils ont bien compris que NOUS basculons du côté des perdants et ils n'accepteront pas notre soit disant désir de "préserver la planète" qui ne fait que masquer notre désir de garder égoïstement notre petit train de vie bourgeois!

  • eaudevie
    eaudevie     

    La croissance du Brésil ne profite qu'aux riches. les inégalitées sont croissantes; la richesse n'est pas partagée. Et si tu croit la banque mondiale ou certains economistes pour croire que la pauvreté baisse au Brésil grace a la croissance et bien tu te fou le doigt dans l'oeil.... Et je ne souhaite pas la pauvreté au Brésil, j'e souhaite qu'il partage réellement la richesse de ce pays et qu'ils ne prennent pas exemple sur notre système pourri qui est en train de s'effondrer. La croissance ne peut etre infinie, ce dogme est une érésie totale. Les ressources naturelles sont les veritables et seules ressources dont l'homme a besoin, une fois épuisées il lui restera tout son argent et les yeux pour pleurer.

  • Monsieur cyclopede
    Monsieur cyclopede     

    Non! la pauvreté ne fait pas que grandir au Brésil comme tu dis! mais ça te rassures de le croire, toi petit bourgeois qui au fond souhaiterait bien que les Pays en voie de développement restent dans leur misère et nous dans notre petit confort "bio" de pays "développé" (mais plus pour longtemps...)!

  • Cpte_supprimé_310113
    Cpte_supprimé_310113     

    SI SEULEMENT C'ETAIT VRAIS ,mais le lobby du carburant dit "vert" doit etre le plus fort cet mane peut rapporter tres gros

  • nunuchette
    nunuchette     

    Enfin une bonne nouvelle ecologiste... ca fait du bien, je vais me prendre un petit café...bio bien sur

  • franceternelle
    franceternelle     

    Bien ! il faut continuer ainsi jusque que l'arrêt de cette deforestation scandaleuse.

    Une filière bois raisonnée est bien plus interessante...quand à ceux qui y voient quelque chose de dommageable, et bien comme d'habitude...ce n'est pas chez eux, donc ils s'en moquent..
    il s'agit de la planéte qu'on laisse à nos enfants et petits enfants...pas d'un jeu "forest tycoon"

  • eaudevie
    eaudevie     

    Le Brésil à besoin d'espace pour produire du soja OGM qui viendra nourrir le bétail européen. Le Brésil a besoin d'espace pour elever leur boeuf aux hormones. Le Brésil a besoin d'espace pour produire des poulets nourris aux antibiotiques et qui viendront inonder le marché européen. Et pourtant la pauvreté ne fait que grandir au Brésil, le Brésil doit exporter une grande quantité de bois exotique de contrebande pour satifaire les marchés extérieurs.... Ce modèle economique est un suicide humanitaire. Une fois la forêt détrite, le désert prendra sa place....La croissance d'un pays n'est en rien un signe de bonne santé de sa population (à méditer).

  • Monsieur cyclopede
    Monsieur cyclopede     

    Dommage car le Brésil a besoin d'une agriculture intensive pour nourrir sa population et soutenir une croissance qui ferait palir nos plus grands "bien pensant"...

Votre réponse
Postez un commentaire