En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des policiers passent devant le pensionnat où a eu lieu l'enlèvement, à Chibok.
 

L'ONG Amnesty International affirme que l'armée nigériane a reçu des avertissements quelques heures avant l'attaque, mais n'en a pas tenu compte.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    L'armée est au service de l'état avec des officiers qui rendent des comptes. Et les politiques au sommet de l'état n'aime pas particulièrement passer pour des crétins incapables.

  • deuxc
    deuxc     

    Franchement, qu'est-ce que l'armée nigérienne en a à faire? Cela ne lui aurait rien rapporté d'intervenir. Sinon des ennuis.

  • deuxc
    deuxc     

    L'armée nigérienne...Nous les avons vus défiler...Ben si leur efficacité est en rapport, alors faut pas se poser de question.

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    Il est difficile de régler le problème au Nigeria car il y a des collusions entre le pouvoir et les rebelles. Si on intervient militairement, il faudra intervenir sans donner d'infos au gouvernement en place ....

Votre réponse
Postez un commentaire