En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Darren Wilson a déménagé à quelques kilomètres de Ferguson.
 

Le 9 août 2014, Darren Wilson, un policier blanc, abattait Michael Brown, un jeune Afro-américain de 18 ans. Si l'agent a toujours assuré avoir agi en légitime défense, cette mort a provoqué de violentes émeutes raciales à Ferguson. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Selon sa version le gentil petit garçon (de 2m, 150kg, très agressif selon les témoins) l'a frappé à plusieurs reprises lorsqu'il était dans sa voiture. Il a essayé de lui prendre son arme et de la pointer sur sa jambe. Wilson a réussi à l'en empêché. Il s'est sauvé la vie une première fois.

    Il aurait ensuite tiré au travers de la portière (genre le truc pas facile à vérifier quand on veut faire son taf) pour mettre fin à l'agression. Donc il s'est sauvé la vie une deuxième fois.

    Quand Brown a pris la fuite et que Wilson l'a poursuivi, comme l'exige sa mission, Brown a fait volte face et selon les témoins il s'est avancé vers lui. A moins que ce soit pour lui faire des mamours, Wilson s'est sauvé la vie une troisième fois.

    Je comprends pas où est la difficulté.
    Y a un criminel très violent (qui continue à être agressif même quand il est blessé) et un policier qui se battent pour une arme.
    Ca peut pas se terminer de 36 façons.

    Le gentil délinquant inoffensif de 2m et 150kg aurait pu ne pas voler. Il aurait pu ne pas narguer le policier. Il aurait pu se rendre lors du contrôle consécutif à son vol. Il aurait pu ne pas agresser le policier. Il aurait pu ne pas essayer de lui prendre son arme pour lui tirer dans la jambe. Il aurait pu ne pas fuir, ou au moins ne pas faire volte face et se jeter sur l'agent.

    Qu'est-ce qu'un policier, récompensé pour la qualité de son travail, a à se reprocher dans l'histoire ?

    De ne pas avoir regardé ailleurs, parce que le suspect est noir et que risquer que ça dégénère ça ne plait pas aux lobbys et aux médias ?

  • Pseudome
    Pseudome     

    C'est la faute aux contenus des balles : si elles endormaient seulement au lieu de tuer, la situation aurait été toute autre !

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à Pseudome)

    Huh huh.
    On va remplir les balles avec de la gentillesse alors :)

  • SANS DROITS NI PAROLES
    SANS DROITS NI PAROLES     

    Que se passe-t-il quand un flic noir tue un blanc ? Pourquoi mettre l'accent sur la couleur de peau ?

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à SANS DROITS NI PAROLES)

    Rien.
    Faites une recherche sur google, ça arrive régulièrement.
    Pas un mot d'Obama, pas d'émeutes, pas de déferlement médiatique.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Les médias ont-ils des remords d'avoir propagé de fausses accusations ? Se sont-ils excusé d'avoir activement participé à déclencher des émeutes, tout ça pour faire du fric ?

  • mante
    mante     

    Non coupable, ce n'est pas aux journaleux de refaire le jugement!

    black manba
    black manba      (réponse à mante)

    Tout à fait, les USA ne SONT pas la France, là bas les flics qui font leur boulot ne sont pas trainés dans la boue par des journalistes bien pensant (...) ou chantre de la pensée unique, comme en France.

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à black manba)

    Bien sûr que si ils le sont.

Votre réponse
Postez un commentaire