En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
(FILES) This file photo taken on April 27, 2016 shows Paul Manafort, advisor to Republican presidential candidate Donald Trump's campaign, checking the teleprompters before Trump's speech at the Mayflower Hotel in Washington, DC Corruption investigators in Ukraine say an illegal, off-the-books payment network earmarked $12.7 million in cash payments for Donald Trump's presidential campaign chairman Paul Manafort, the New York Times reported August 15, 2016. Manafort issued a statement vehemently denying any wrongdoing. "The suggestion that I accepted cash payments is unfounded, non-sensical and silly," the statement says, according to NBC News. 
CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
 

Selon le New York Times, le nom de Paul Manafort, recruté pour mettre la campagne présidentielle de Donald Trump en ordre de marche, figure sur des livres de compte secrets actuellement aux mains d'enquêteurs gouvernementaux ukrainiens.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Arleco
    Arleco     

    Les américains n'ont pas de chance leur choix devra se faire entre des candidats complètement corrompus !!! C'est drôle ça ressemble à la France...!

Votre réponse
Postez un commentaire