En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La Cour suprême américaine à Washington, photographiée le 6 avril 2017
 

Le cas de deux serbes de Bosnie naturalisés américains en 1998 mais récemment déchus de leur nationalité après la découverte de leurs activités pendant la guerre de Bosnie, fait débat aux Etats-Unis. La cour suprême américaine estime que la moindre infraction, aussi légère soit-elle, pourrait désormais remettre en cause une naturalisation.

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Philippe Grangier
    Philippe Grangier     

    comme ça si jamais un russe ou autre témoigne de la vraie vie de trump dans les pays de l'est, ou des réelles motivations de son épouse, dehors dans l'heure, pratique

  • Philippe Grangier
    Philippe Grangier     

    imaginez la femme de chambre dont DSK aurait abusé, zou dans l'avion pour fausse déclaration (elle avait menti aux autorités apprenant par coeur une histoire standard)

Votre réponse
Postez un commentaire