En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les espagnols défilent contre le pacte de stabilité de l'ue
 

par Inmaculada Sanz MADRID (Reuters) - Des dizaines de milliers d'Espagnols ont pris part à des rassemblements à travers le pays, dimanche, pour...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • intrengigent
    intrengigent     

    pas d'inquietude sa arive chez nous, vous pouvez en etre trestres sur!!!

  • anticonformiste
    anticonformiste     

    après s'etre gavé de fonds structurels, les milliards de nos impots qui leur ont permis de passer de la préhistoire au 20 e siècle, ils crachent sur l'Europe, faut virer les PIGS de l'Europe, et vite !

  • Alancienne
    Alancienne     

    ouai bof ..... le probleme c'est qu'avec 1.5 € tu fera toujours moins de chose qu'avec 10 fr


    10 fr = 2 banco ........ 1 .50 € = 1 banco et puis si tu connais bien le buraliste peut etre qui te donnera la moitié de l'autre pour 50 ct

    ...

  • plusun
    plusun     

    pourquoi ? parce que si tu revient aux Francs alors les gens vont enfin s'appercevoir du prix réel des choses !! et oui combine ne compare plus ou pas du tout ? combien se contentent de juste étalonner par rapport aux chiffres ?, 1 c'est toujours moins que 6,56 !! et payer une marchandise 1,5 € est toujours plus acceptable que de la payer 10 Francs !!!

  • Terville
    Terville     

    Vous vous trompez. Là, il ne s'agit pas d'assistanat mais de modèle de fonctionnement.
    Est-ce que l'on pense, comme l'Europe d'aujourd'hui, qu'il faut laisser le marché s'autoréguler ou est-ce que c'est, comme sous De Gaulle, à l'Etat de le faire. Car dans un cas on laisse le marché fonctionner entièrement sous intérêt privé ou faut-il faire rentrer une variable étatique afin de diriger les marchés en fonction non de l'intérêt privé mais des besoins d'un peuple défini par l'Etat puisque c'est son rôle sacré. En d'autres terme, doit-on laisser l'Etat n'être qu'un acteur attentif du bon déroulement de l'économie. En ce cas, nous n'avons pas besoin d'hommes d'Etat mais de simples gestionnaires éduqués par exemple dans une grande école qui s'appelerait l'ENA suffira. Ou alors l'Etat doit-il s'investir. Auquel cas nous aurions besoin d'Hommes d'Etat capables d'avoir une vision d'avenir. Mais ça bien sûr, ça n'existe plus dans ce monde politique ou ne règne que la loi des partis.

  • B.D.R
    B.D.R     

    vous me faites tous marrer, l'état l'état, toujours l'état, mal au cul, état ! mal au pied, état.... puuuutain, bandes d'abrutis, l'état c'est vous ! les gens sous assistanat, c'est les gens qui gueulent ds la rue, c'est les mêmes, ca bosse, ca pleurent parce que y a pas assez de fric pour bouffer mais ca paye du iphone 4? vous avez qu'à crever. l'égalité des chances ca existe pas, reveillez vous...

  • DIDI6904267374
    DIDI6904267374     

    Le libéralisme et l'ultra-libéralisme c'est comme le communisme : ça ne marche pas. Malgré cela, les libéraux tiennent le haut du pavé en Europe. Pour en finir et revenir aux vraies valeurs, il faut rompre les traités européens et revenir à une politique keynésienne. C'est à l'état de diriger le marché et non l'inverse.

  • coyote2011
    coyote2011     

    Le navire Europe coule, l'eau est au niveau des ponts Gréce, Espagne, Portugale et Irlande.
    Il faudrait 100 milliards pour la Gréce et ils ne leurs accorde que 12, au Banques qui trop frileuses d'apporter le reste.
    Les banques ne jouront pas la prise de risque trop importante, les actionaires n'appréciront pas de voir leurs dividendes fondre comme neige au soleil.
    Alor que quand elles étaient au fond des milliards et des milliards leurs ont été octroyés pour les sortir de la merde dans la quelle elles ce sont foutues.
    Austérité toujours plus d'austérité qu'ils veulent, mais en attendant ce sont les peuples qui en payent les conscéquences des politiques incompétent et à la solde des lobbys, banques, fonds de pensions, marché boursiers et autres requins de la finance.

  • polluxlignard
    polluxlignard     

    c'est vrai qu'en France une majorité était contre la constitution européenne...mais Sarkozy l'a ratifiée quand même...d'où le malaise pour critiquer les autres

  • ATN
    ATN     

    En France, le peuple a voté contre la constitution Européenne ultra-libérale. En Espagne, ils ont voté pour. Alors ils feraient mieux de s'indigner contre leur manque de sens critique. ...

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire