En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le dirigeant de Podemos, Pablo Iglesias, a pris ses distances avec le régime de Nicolas Maduro au Venezuela.
 

Le dirigeant du parti de gauche espagnol Podemos, attaqué par la droite à Madrid comme une formation populiste liée au Venezuela, s'est démarqué ce jeudi du régime de Nicolas Maduro en condamnant l'existence de prisonniers politiques dans ce pays et en évoquant "une situation terrible".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire