En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le Premier ministre conservateur espagnol Mariano Rajoy
 

Selon des résultats partiels, le Parti populaire (PP) obtient 28,34% des suffrages, et 124 députés, et perd donc la majorité absolue. Il est suivi du Parti socialiste, avec 22,52% des voix et 94 députés, et du parti de gauche radicale Podemos, qui avec ses alliés totalise 20,46% des voix et 68 députés.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

22 opinions
  • marco3340
    marco3340     

    Démocratie en Espagne: Podemos obtient 69 sièges avec 20% de votes en sa faveur aux législatives.
    Pseudo démocratie à la Française: le FN obtient 2 sièges avec 13,5% de votes en sa faveur aux législatives de 2012.(plus de 35% si le vote avait été à un tour comme en Espagne.

    Le moins que l'on puisse dire est que l'Espagne peut fièrement s'appeler "Démocratie" et qu'elle a rattrapé et même dépassé la France dans ce domaine surtout après les périodes du Franquisme qu'elle a connu.

  • michel424
    michel424     

    Et voici grâce à la proportionnelle un pays devenu ingérable et ouvert à toutes les magouilles politiciennes ...

  • TrahiparleFN
    TrahiparleFN     

    Voilà ce qui risque d'arriver en France, une répartition des sièges « tripartite » et l'impossibilité de dégager une majorité à l'assemblée nationale ainsi que la formation d'un gouvernement stable.

  • blancdeblanc
    blancdeblanc     

    Certains disent que les espagnols n'aiment pas l'extrême droite, à ma connaissance ils ne sont pas très enjoués à l'idée de l'extrême gauche non plus, en fait, partout les extrêmes sont extrémistes, c'est leur état naturel, et partant, infréquentables et irrécupérables pour la démocratie, ce qui ne justifie pas la gabegie des démocrates (en France par exemple) qui jettent le peuple déboussolé dans les bras des extrêmes. Franchement qui croit une seconde que la famille Le Pen a la solution à nos problèmes quand on voit comment ils se déchirent entre eux, tels les Atrides putrides.

  • blancdeblanc
    blancdeblanc     

    L'Espagne est grande d'une histoire universelle multi séculaire et passera ce cap comme elle a passé les autres. Qui a vécu au XXème siècle sait très bien de quoi je parle.

    MANENTIAL
    MANENTIAL       (réponse à blancdeblanc)

    Oui une monarchie en exile, un dictateur de 1923 a 1930 d'extrême droite
    Une république
    Une autre dictature fasciste d'extrême droite de 1939 a 1975
    Et une monarchie installé par cette dictature
    Maintenant, vient le retour du peuple

  • Crusader30
    Crusader30     

    Allez je vais au dodo, bonne nuit à tous , mes amis."es' et bon courage pour ceux qui travaillent.

    Respect à toutes et tous

  • Xavi
    Xavi     

    Felicitation a podemos mais pour gouverner il faudra laisser faire enfin Le Referendum de Catalogne,donc la les catalans ont les clefs de la prochaine investidure...Sanchez president avec un referendum en moins d'un an,Iglesias minisitre sinon de nouvelles elections dans 3 mois...Visca Catalunya!!!!

  • bazar bizarre
    bazar bizarre     

    On comprend que Ciudadanos refuse de participer à toute coalition. Une majorité sera si difficile à obtenir (moyennant de grosses concessions aux indépendantistes Catalans/Basques) et si instable, que ça ne peut que servir ceux qui n'en seront pas
    Et comme PSOE et Podemos sont un peu mieux placés pour ce faire, Ciudadanos pourrait en profiter à terme, capitalisant le "rejet du système".
    Mais si le PSOE le lui propose, Podemos, le grand gagnant, pourra difficilement refuser de participer.
    Il vaudrait mieux une coalition centriste (PP + PSOE) qui achèverait de discréditer ces vieux dinosaures, en conservant pour plus tard les chances de Podemos
    Car remplacer PP par C's, quel intérêt ?

  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    Pablo iglesias vient de donnée des exigences non dicutable

    Interdire toutes expulsion sans relogements


    Création d'un référendum revocatoire des élus si ceux ci ne tiennent pas leurs promesses (((-:

    Crusader30
    Crusader30      (réponse à MANENTIAL )

    Excellentes décisions qui devrait nous faire réfléchir.....

  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    Podemos première force politique au pays basque en Catalogne
    Deuxième sur les comunautéde Madrid et valence

    direvrai
    direvrai      (réponse à MANENTIAL )

    direvrai 21/12/2015 à 10h34 (réponse à MANENTIAL )
    C'est drôle comme la technique d'analyse change par rapport aux élections Françaises.
    Donc + de 79% des espagnols n'ont pas voté pour podemos on dirait.


    CENSURE CENSURE CENSURE CENSURE CENSURE CENSURE CENSURE CENSURE

    MANENTIAL
    MANENTIAL       (réponse à direvrai)

    Podemos a un an d'existence
    Lol

    direvrai
    direvrai      (réponse à MANENTIAL )

    c'est vrai, LOL.

    direvrai
    direvrai      (réponse à MANENTIAL )

    C'est vrai, LOL...

    direvrai
    direvrai      (réponse à MANENTIAL )

    C'est vrai, LOL.

Lire la suite des opinions (22)

Votre réponse
Postez un commentaire