Espagne: le chef de l'opposition demande la démission de Rajoy

Alfredo Perez Rubalcaba, le chef de l'opposition socialiste en Espagne, réclame la démission du chef du gouvernement Mariano Rajoy, accusé de corruption.

A.K. avec AFP
Le 03/02/2013 à 15:30
Mis à jour le 03/02/2013 à 15:31
Une manifestation a eu lieu  ce week-end à Madrid pour réclamer la démission de Mariano Rajoy, accusé de corruption. (Capture BFMTV)

Démissionnera, démissionnera pas ? Mariano Rajoy est en tout cas sur la sellette en Espagne. Accusé de corruption, l'opposition réclame son départ du pouvoir.

Mariano Rajoy "doit abandonner la présidence du gouvernement" parce qu'il "ne peut pas faire face à la situation très grave que traverse l'Espagne", a déclaré Alfredo Perez Rubalcaba, le chef de l'opposition socialiste, à la presse, sans toutefois demander expressément des élections anticipées.

Rajoy exclut de démissionner

Samedi, Mariano Rajoy avait fermement nié avoir reçu de l'argent non déclaré, démentant des informations parues jeudi dans le quotidien El Pais, qui citaient son nom parmi une liste de supposés bénéficiaires de paiements occultes.

"Jamais, je répète, jamais je n'ai reçu ni distribué d'argent au noir", a-t-il affirmé devant la direction du Parti populaire, qu'il préside depuis 2004.

Alors que cette affaire a soulevé l'indignation populaire, il avait exclu de démissionner et annoncé qu'il publierait prochainement sa déclaration de revenus.

La question du jour

Faut-il permettre l'ouverture de tous les magasins le dimanche?