En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Erdogan insiste sur la responsabilité des kurdes dans l'attentat d'Ankara - Vendredi 19 février 2016
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • al Azar
    al Azar     

    A qui profite le crime ?

  • La comtesse
    La comtesse     

    Quelques 150 Kurdes auraient été brûlés vifs par l’armée turque dans la province de Sirnak !
    Tandis que l’offensive du gouvernement visant principalement des régions kurdes au sud-est du pays continue, de nouvelles victimes sont apparues, a confié à Sputnik Feleknas Uca, membre du Parti démocratique des peuples (HDP).
    L'opération turque ne vise pas la résistance mais la population kurde, selon la représentante du HDP
    «Dans la ville de Cizre, district de la province de Sirnak, près de 150 personnes ont été brûlées vives dans différents bâtiments par les forces militaires turques. Certains corps ont été retrouvés décapités. D’autres sont complètement brûlés, ce qui rend l’autopsie impossible», explique Feleknas Uca.

    Le représentant du parti kurde HDP a ajouté que toutes les victimes dans la province de Sirnak, proche de la frontière avec la Syrie et l’Irak, étaient d'origine kurde. «Plusieurs personnes et journalistes s’élèvent contre un massacre comme celui ayant eu lieu à Cizre», a-t-il conclu.








































































































































































































    .

  • La comtesse
    La comtesse     

    Quelques 150 Kurdes auraient été brûlés vifs par l’armée turque dans la province de Sirnak !
    Tandis que l’offensive du gouvernement visant principalement des régions kurdes au sud-est du pays continue, de nouvelles victimes sont apparues, a confié à Sputnik Feleknas Uca, membre du Parti démocratique des peuples (HDP).
    L'opération turque ne vise pas la résistance mais la population kurde, selon la représentante du HDP
    «Dans la ville de Cizre, district de la province de Sirnak, près de 150 personnes ont été brûlées vives dans différents bâtiments par les forces militaires turques. Certains corps ont été retrouvés décapités. D’autres sont complètement brûlés, ce qui rend l’autopsie impossible», explique Feleknas Uca.

    Le représentant du parti kurde HDP a ajouté que toutes les victimes dans la province de Sirnak, proche de la frontière avec la Syrie et l’Irak, étaient d'origine kurde. «Plusieurs personnes et journalistes s’élèvent contre un massacre comme celui ayant eu lieu à Cizre», a-t-il conclu.








































































































































































































    .

  • La comtesse
    La comtesse     

    Quelques 150 Kurdes auraient été brûlés vifs par l’armée turque dans la province de Sirnak !
    Tandis que l’offensive du gouvernement visant principalement des régions kurdes au sud-est du pays continue, de nouvelles victimes sont apparues, a confié à Sputnik Feleknas Uca, membre du Parti démocratique des peuples (HDP).
    L'opération turque ne vise pas la résistance mais la population kurde, selon la représentante du HDP
    «Dans la ville de Cizre, district de la province de Sirnak, près de 150 personnes ont été brûlées vives dans différents bâtiments par les forces militaires turques. Certains corps ont été retrouvés décapités. D’autres sont complètement brûlés, ce qui rend l’autopsie impossible», explique Feleknas Uca.

    Le représentant du parti kurde HDP a ajouté que toutes les victimes dans la province de Sirnak, proche de la frontière avec la Syrie et l’Irak, étaient d'origine kurde. «Plusieurs personnes et journalistes s’élèvent contre un massacre comme celui ayant eu lieu à Cizre», a-t-il conclu.








































































































































































































    .

  • La comtesse
    La comtesse     

    Quelques 150 Kurdes auraient été brûlés vifs par l’armée turque dans la province de Sirnak !
    Tandis que l’offensive du gouvernement visant principalement des régions kurdes au sud-est du pays continue, de nouvelles victimes sont apparues, a confié à Sputnik Feleknas Uca, membre du Parti démocratique des peuples (HDP).
    L'opération turque ne vise pas la résistance mais la population kurde, selon la représentante du HDP
    «Dans la ville de Cizre, district de la province de Sirnak, près de 150 personnes ont été brûlées vives dans différents bâtiments par les forces militaires turques. Certains corps ont été retrouvés décapités. D’autres sont complètement brûlés, ce qui rend l’autopsie impossible», explique Feleknas Uca.

    Le représentant du parti kurde HDP a ajouté que toutes les victimes dans la province de Sirnak, proche de la frontière avec la Syrie et l’Irak, étaient d'origine kurde. «Plusieurs personnes et journalistes s’élèvent contre un massacre comme celui ayant eu lieu à Cizre», a-t-il conclu.








































































































































































































    .

  • La comtesse
    La comtesse     

    Quelques 150 Kurdes auraient été brûlés vifs par l’armée turque dans la province de Sirnak !
    Tandis que l’offensive du gouvernement visant principalement des régions kurdes au sud-est du pays continue, de nouvelles victimes sont apparues, a confié à Sputnik Feleknas Uca, membre du Parti démocratique des peuples (HDP).
    L'opération turque ne vise pas la résistance mais la population kurde, selon la représentante du HDP
    «Dans la ville de Cizre, district de la province de Sirnak, près de 150 personnes ont été brûlées vives dans différents bâtiments par les forces militaires turques. Certains corps ont été retrouvés décapités. D’autres sont complètement brûlés, ce qui rend l’autopsie impossible», explique Feleknas Uca.

    Le représentant du parti kurde HDP a ajouté que toutes les victimes dans la province de Sirnak, proche de la frontière avec la Syrie et l’Irak, étaient d'origine kurde. «Plusieurs personnes et journalistes s’élèvent contre un massacre comme celui ayant eu lieu à Cizre», a-t-il conclu.








































































































































































































    .

  • Naruto
    Naruto     

    Et le problème ce n'est pas les kurdes mais les terroristes faut faire la différence mais il faut vouloir le faire

  • La comtesse
    La comtesse     

    Quelques 150 Kurdes auraient été brûlés vifs par l’armée turque dans la province de Sirnak !
    Tandis que l’offensive du gouvernement visant principalement des régions kurdes au sud-est du pays continue, de nouvelles victimes sont apparues, a confié à Sputnik Feleknas Uca, membre du Parti démocratique des peuples (HDP).
    L'opération turque ne vise pas la résistance mais la population kurde, selon la représentante du HDP
    «Dans la ville de Cizre, district de la province de Sirnak, près de 150 personnes ont été brûlées vives dans différents bâtiments par les forces militaires turques. Certains corps ont été retrouvés décapités. D’autres sont complètement brûlés, ce qui rend l’autopsie impossible», explique Feleknas Uca.

    Le représentant du parti kurde HDP a ajouté que toutes les victimes dans la province de Sirnak, proche de la frontière avec la Syrie et l’Irak, étaient d'origine kurde. «Plusieurs personnes et journalistes s’élèvent contre un massacre comme celui ayant eu lieu à Cizre», a-t-il conclu

    Lapaixsvp
    Lapaixsvp      (réponse à La comtesse)

    Vos sources? Un massacre de ce genre tous le monde en parlerais a la tv.
    Sachez que le parti politique HDP est un parti très amical des terroristes au point de se prendre en photo avec. Biensur qu'il vont tous faire pour casser du sucre sur le gouvernement au pouvoir.

  • LILLOIS
    LILLOIS     

    l'arroseur arrosé,bien fait

  • La comtesse
    La comtesse     

    Quelques 150 Kurdes auraient été brûlés vifs par l’armée turque dans la province de Sirnak !
    Tandis que l’offensive du gouvernement visant principalement des régions kurdes au sud-est du pays continue, de nouvelles victimes sont apparues, a confié à Sputnik Feleknas Uca, membre du Parti démocratique des peuples (HDP).
    L'opération turque ne vise pas la résistance mais la population kurde, selon la représentante du HDP
    «Dans la ville de Cizre, district de la province de Sirnak, près de 150 personnes ont été brûlées vives dans différents bâtiments par les forces militaires turques. Certains corps ont été retrouvés décapités. D’autres sont complètement brûlés, ce qui rend l’autopsie impossible», explique Feleknas Uca.

    Le représentant du parti kurde HDP a ajouté que toutes les victimes dans la province de Sirnak, proche de la frontière avec la Syrie et l’Irak, étaient d'origine kurde. «Plusieurs personnes et journalistes s’élèvent contre un massacre comme celui ayant eu lieu à Cizre», a-t-il conclu

    Naruto
    Naruto      (réponse à La comtesse)

    Ya une grande différence entre ce qui se disent et ce qui se passe,c'est comme si je te disais va à droite et tu va à gauche

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire