En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
A man reacts next to the coffin of a victim from last night's attack on a wedding party that left 50 dead in Gaziantep in southeastern Turkey near the Syrian border on August 21, 2016. At least 50 people were killed when a suspected suicide bomber linked to Islamic State jihadists attacked a wedding thronged with guests, officials said on August 21.
 

Alors que le président turc avait évoqué un kamikaze de 12 à 14 ans lié à Daesh comme responsable de l'attentat de Gaziantep, le Premier ministre est venu contredire cette version des faits. Le chef du gouvernement a expliqué que l'identité et l'organisation des auteurs étaient inconnues.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire