En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Des poches de sang, dans une clinique de New Delhi, le 1er juin 2016.
 

En Inde, plus de 2.000 patients ayant reçu des transfusions sanguines dans des hôpitaux ont été infectés par le VIH, au cours des 17 derniers mois, selon des données officielles mises à jour par un activiste indien. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • deuxc
    deuxc     

    Ce n'est pas sans rappeler quelque chose...Responsable mais pas coupable....

Votre réponse
Postez un commentaire