En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Serge Lazarevic, présenté comme le dernier otage français retenu dans le monde, a été libéré mardi et doit arriver en France ce mercredi.
 

Serge Lazarevic est rentré en France mercredi à l'aéroport de Villacoublay, près de Paris. Après avoir été détenu pendant plus de trois ans par Aqmi dans le Sahel, le dernier otage français a été accueilli sur le tarmac par le président de la République, François Hollande.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

17 opinions
  •  $ЮШТИЦИА$
    $ЮШТИЦИА$     

    c'est du cinéma !

  • coolsvp
    coolsvp     

    je ne comprendrais jamais pourquoi les otages qui acceptent tout ce tralala a leur retour ! la seule chose qui devrait compter pour eux c'est de retrouver leur famille dans l' intimité ! faire les retrouvailles devant les caméras de télévision, ça me choque !
    Bienvenu tout de même !

    vestale
    vestale      (réponse à coolsvp)

    C'est surtout pour faire mousser notre bon et brave François! Persuadée que les otages eux, ne demanderaient pas mieux que de rester dans l'intimité.

  • silhouette06
    silhouette06     

    C'est "marrant" comme il sait se précipiter à l'accueil de cet otage alors qu'il a complètement ignoré les victimes des intempéries du Sud de la France !!!!! Mais suis-je bête, là il devait y avoir des journalistes du monde entier !!!!! MDR

  • ArthurH
    ArthurH     

    ce qui m'a gêné en regardant François débiter son discours, c'est qu'il n'a pas regardé Lazarevic une seule fois dans les yeux...

    coolsvp
    coolsvp      (réponse à ArthurH)

    il a surtout veillé à être toujours collé aux basques de S. Lazarevic...ah ! la com,..

  • concombre masque
    concombre masque     

    maintenant qu'il n'y a plu d'otages Français , il faut mettre nos avions de combat en action et noyer tout cette région sous un déluge de bombes

    coolsvp
    coolsvp      (réponse à concombre masque)

    il n' y a peut être plus d' otage mais il y a des français qui y vivent et y travaillent !!!

  • KADO83
    KADO83     

    libération d 1 otage contre 2 ravisseur et plusieurs million d euro... nickelle les djihadiste regagne 2 ravisseur + de quoi s équiper pour reprendre 10 otages

  • Maxoue
    Maxoue     

    Le plus lamentable ,c'est cette récupération politique pour espérer gagner quelques points au prochain sondage

    silhouette06
    silhouette06      (réponse à Maxoue)

    Sur RTL il a "déjà" remonté" d'un point et est maintenant à 22 % !!!!!!!!!! C'est bien connu 13 + 1 = 22 !!!!!!!!!!!! MDR, mais heureusement les Français ne sont plus dupes et les médias deviennent ridicules !!!

  • Jojobo
    Jojobo     

    Qui peut ne pas se réjouir de la libération de l'otage ? Personne. Mais au delà qui peut ne pas conspuer la mise en scène à son arrivée! C'est ce genre de mise en scène a des fins de regain de popularité qui met plus de prix a prendre des otages Français et aussi le fait que l'Etat Français paye pour cela ! Chaque citoyen est responsable et se doit de prendre des précautions . Il est des endroits ou l'on doit se refuser et refuser d'aller !!!!

  • Lola 13
    Lola 13     

    Tous les commentaires qui se réjouissaient de cette liberté ont disparus.
    Ca veut tout dire.
    Je ne m'abaisserai pas à la mediocrité de ceux qui ont toujours quelque chose à redire.

    ArthurH
    ArthurH      (réponse à Lola 13)

    vous levez le petit doigt en prenant le thé ?

  • ArthurH
    ArthurH     

    Le gars il rentre de 3 ans de captivité et il parle comme un certain président de la République à sa gauche.... Le service communication de l'Elysée a bien fait son travail.

Lire la suite des opinions (17)

Votre réponse
Postez un commentaire