En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Kevin Vickers, le 23 octobre 2014.
 

Un tireur, décrit comme un "terroriste" par le Premier ministre canadien, a tué mercredi un soldat à Ottawa et semé la panique au Parlement avant d'être abattu par la police. Les mesures de sécurité ont été renforcées dans la foulée.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • sclp
    sclp     

    Voilà un chef qui agit en montrant l'exemple. C'est devenu très très rare. La plupart se contentent de tchatcher.

  • Glochide
    Glochide     

    Mais on n'y est pas depuis longtemps dans '"l'internationalisation du terrorisme" C'st une découverte ? En tout as j'ai bien peur qu'on le vérifie bientôt e France et là on va à nouveau condamner avec la plus grande sévérité les terroristes parce que les victimes elles , le seront déjà condamnées......

  • résiste
    résiste     

    oui, et quand on a dit ça? ça s'appelle parler pour ne rien dire

  • CogitoErgoSum
    CogitoErgoSum     

    nous sommes tous de Canadiens- aujourd'hui- pas qu'aujourd'hui- et moi suis avec vous- cogito-- petite pensée à mon amie Louisiane- Québécoise!

  • Jean Aimarre 2.0
    Jean Aimarre 2.0     

    Le Sieur Vickers, est un héro pour la nation canadienne, c'est vrai.
    Quel sang froid !!!

    sylvaa
    sylvaa      (réponse à Jean Aimarre 2.0)

    En France, il serait déjà mis en examen...

    ririmama
    ririmama      (réponse à sylvaa)

    oui et on aurait le défilé de tous les associations subventionnées droitdel'hommiste qui viendraient pleurer sur le terroriste!!!

    Jean Aimarre 2.0
    Jean Aimarre 2.0      (réponse à sylvaa)

    Tu m'étonnes !

  • seg1000
    seg1000     

    On a du mouron à se faire en France... Moins de militaires, moins de policiers et gendarmes, des moyens abaissés partout... Sauf où il le faut !

  • reals
    reals     

    il était connu donc erreur de nos démocratie il fallait le liquider discrètement

Votre réponse
Postez un commentaire