En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    voila une autre façon de faire l'histoire
    Les premières tendance des législatives anticipées en République tchèque se dessinent.
    Les sociaux démocrates arrivent en tête avec près de 23% des suffrages selon un sondage réalisé à l’issue du scrutin.
    Pressenti deuxième, le Parti communiste est devancé par ANO, le Mouvement des citoyens mécontents, qui crée donc la surprise.
    Taxé de populiste, ANO a été créé par un homme d’affaire, il prône le changement du système politique traditionnel.
    Il aurait plus d’un point d’avance sur les communistes, écartés du pouvoir depuis la révolution de velours en 1989.

    L’alternance se profile donc, après 7 ans de gouvernement de centre droit.
    La difficulté, toutefois, pour la République tchèque, est de ne voir aucune majorité claire se profiler.
    Les sociaux démocrates entendaient créer un gouvernement minoritaire avec les communistes.
    Il va falloir désormais compter avec le mouvement ANO.

Votre réponse
Postez un commentaire