En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Plus de 52 millions d'électeurs turcs sont attendus dimanche pour les municipales, comme ici dans un bureau de vote d'Istamboul.
 

Au terme d'une campagne électorale rythmée par les scandales et de violentes manifestations, ce scrutin local prend la valeur d'un référendum pour l'homme qui règne depuis douze ans sur la Turquie.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire