Elections en Israël : les forces en présence

Les élections législatives anticipées ont lieu ce mardi en Israël. L’issue de l’élection ne fait guère de doute, la droite devrait l’emporter et Benjamin Netanyahou devrait rester Premier ministre. Mais la surprise pourrait venir de l’extrême droite et du parti travailliste.

A.K. | sujet vidéo Benoît Lordelet
Le 22/01/2013 à 15:21

Législatives en Israël : pourquoi Netanyahou ne peut pas perdre 22/01


Quelque 5,6 millions d'Israéliens votaient mardi pour renouveler leurs 120 députés lors d'élections législatives. Une élection qui devrait voir la droite l’emporter.

L’actuel Premier ministre Benjamin Netanyahou est le grand favori de l’élection. Il est à la tête de la coalition entre son parti le Likoud et la droite ultra-nationaliste Israël Beiteinou, créditée par les sondages de 32 à 35 des 120 sièges de la Knesset, le Parlement israélien.

Mais la grande surprise de cette élection pourrait venir de l’extrême droite. Le parti nationaliste pro-colonisation, Foyer Juif, emmené oar Naftali Bennet, pourrait s’imposer comme la troisième formation politique du pays.

L'opposition incarnée par le Parti travailliste

La seule véritable force d’opposition devrait être le Parti travailliste dirigé par l’ancienne journaliste Shelly Yachimovitch. Sa priorité est la situation économique et sociale du pays.

De son côté, le centre israélien devrait avoir du mal à s’imposer dans l’élection. Deux partis s’opposent : d’un côté, celui fondé par Yaïr Lapid, ancienne vedette de la télévision israélienne, et de l’autre celui de Tzipi Livni, ancienne dirigeante du parti centriste Kadima.

Leur priorité est à peu près la même : récolter les voix de l’électorat laïc et relancer le processus de paix avec les Palestiniens. Mais tous deux devraient payer leur incapacité à s'unir contre Benyamin Netanyahou.

Les résultats définitifs ne seront annoncés qu'en début de semaine prochaine. Le président Shimon Peres entamera alors ses consultations afin de déterminer qui a le plus de chances de former la nouvelle coalition.

Toute l'actu International

La question du jour

La France doit-elle livrer le 2e bateau Mistral à la Russie en 2015?