Elections en Catalogne : le pari des indépendantistes

Le chef de file nationaliste Artur Mas, président de la région joue la carte du conflit ouvert avec le pouvoir central en convoquant des élections anticipées. Son espoir: obtenir une majorité absolue et avancer, dit-il, vers un "Etat souverain".

S.A. avec AFP
Le 25/11/2012 à 9:00
Mis à jour le 25/11/2012 à 9:02
Le chef de file nationaliste Artur Mas lors de son dernier meeting de campagne  (LLUIS GENE / AFP)

Espagne : 1,5 million de personnes pour l'indépendance de la Catalogne


Que vont décider les Catalans ? Poussée par une fronde indépendantiste, la puissante région du nord-est de l'Espagnol élit son Parlement. Les bureaux de vote ont ouvert à 9 heures ce dimanche.

Il s'agit d'un défi à Madrid et au gouvernement espagnol qui pourrait la mener vers un référendum sur son avenir au sein de la quatrième économie de la zone euro.

>> Et si le Barça jouait en Ligue 1 ?

Le chef de file nationaliste Artur Mas, président de la Catalogne, a fait le pari du conflit ouvert avec le pouvoir central en convoquant des élections anticipées, deux ans avant la date prévue. Son espoir: obtenir une majorité absolue et avancer, dit-il, vers un "Etat souverain".

Un jeu risqué puisque les derniers sondages ne donnent à sa coalition, Convergencia i Unio (CiU), qu'une majorité relative des 135 députés. Qu'importe, il a déjà promis aux 7,5 millions de Catalans un référendum sur l'autodétermination dans les quatre ans.

Sur fond de crise économique

En face, le gouvernement conservateur espagnol, déjà accaparé par sa lutte contre la crise économique qui touche le pays, se retrouve confronté à un autre défi majeur: il en va maintenant de la pérennité du modèle de l'autonomie régionale, l'un des fondements de la Constitution de 1978.

Depuis deux ans, la frustration monte en Catalogne après une décision du Tribunal constitutionnel de réduire son statut d'autonomie élargie, datant de 2006, gommant l'article qui la définissait comme une "nation".

Sur ce terreau identitaire très sensible, la crise a avivé les frustrations, la Catalogne accusant l'Etat central de l'entraîner dans un gouffre financier, et suscité une vaste mobilisation populaire, marquée par une manifestation indépendantiste monstre, à Barcelone le 11 septembre.

Les résultats sont attendus dans la soirée.

La question du jour

Si cela était possible, seriez-vous prêt à habiter sur une autre planète?