En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Hosni Moubarak derrière la grille des accusés lors de son procès à l’académie de police, le 8 juin.
 

La justice a accepté la demande de libération conditionnelle de l'ancien président dans un dossier de corruption. Mais le gouvernement a ordonné que si tel était le cas, il devrait être placé en résidence surveillée.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Radi Maxion
    Radi Maxion     

    Fin de la récréation : les suprémacistes nous indiquent qu’ils sont toujours au pouvoir et qu’ils entendent bien y rester quoi qu’il en coûte à la population …

Votre réponse
Postez un commentaire