En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un grafiti anti-Morsi, sur un mur du palais présidentiel au Caire.
 

Un an jour pour jour après l'investiture de Mohamed Morsi à la tête de l’Égypte, des manifestations monstres secouent de nouveau le pays. Qui sont ces manifestants et que réclament-ils?

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Max 85
    Max 85     

    On peut il faut juste l'étincelle de départ

  • Vally
    Vally     

    Les français sont moins courageux que les égyptiens, préfèrent laisser leur pays aux mains d'un incapable, se développer l'islamisation, plutôt que d'occuper les rues et demander sa démission
    Aujourd'hui aussi en France, les opposants sont plus nombreux que ceux qui l'ont porté au pouvoir, et pourtant rien ne bouge

  • ste29
    ste29     

    Sans vouloir critiquer le travail de la journaliste, Mme Marion Touboul, avez vous compté le nombre de "euh" qu'elle est capable de prononcer lors de ses interventions ? C'est édifiant.

  • 1351917
    1351917     

    La colère monte en France aussi. Hollande dégage !!

  • paroledecitoyen
    paroledecitoyen     

    si on pouvait en faire autant avec flanby !

Votre réponse
Postez un commentaire