En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le président Mohamed Morsi (à droite) reçoit un exemplaire du projet de Constitution.
 

Le président égyptien a cherché à rassurer la population sur la nouvelle Constitution, ce samedi, affirmant que le texte garantit l'égalité des droits de tous.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Winteria
    Winteria     

    hum. Laissez le temps aux pays arabes... On est bien passés par le droit de vote universel masculin et notre séparation des pouvoirs ne s'est pas faite tout de suite non-plus, alors du calme, c'est un peu gonflé de critiquer. La communauté internationale veut des démocraties. Si les dirigeants se mêlaient des lois qui sont mises en vigueur par ces régimes démocratiques (même si c'est contesté), ce serait de l'ingérence.

  • guisaim
    guisaim     

    Et la communauté internationale ne réagit pas de peur de froisser ces gentils musulmans......Savent-ils seulement ce que veut dire EGALITE ?

  • tigre
    tigre     

    Avec la charia ,c'est sùrement l'égalité entre les hommes et les barbus ,les grandes perdantes sont les femmes.Décidément ,ces gens n'arriveront pas à évoluer ,il vaut mieux qu'ils restent chez eux avec leur religion et leurs moeurs.

Votre réponse
Postez un commentaire