En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le général égyptien Abdul Fatah Khalil Al-Sisi qui a destitué Mohamed Morsi le 3 juillet dernier.
 

Al-Sissi, chef de l'armée égyptienne à l'origine de la destitution du président Morsi serait candidat à l'élection présidentielle qui aura lieu dans trois mois, selon un journal.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Cristophe Lambert
    Cristophe Lambert     

    hypocrisie occidentale!

  • Yamaguchi Gumi
    Yamaguchi Gumi     

    Morsi nomme Sissi à la tête de l'armée, Sissi le fait arrêter, destituer, et maintenant il se fait promouvoir maréchal, rien que ça, et devient candidat aux élections présidentielles où il sera forcément élu vu la peur notoire dans laquelle vit l'Égypte. Ce pays n'est pas prêt mais alors pas du tout prêt de retrouver sa splendeur passée. C'est bien dommage, il y avait une telle effervescence intellectuelle et tout a basculé dans l'obscurantisme, entre le pouvoir de l'armée et l'islamisation perverse de la société orchestrée par des fanatiques... Dommage

Votre réponse
Postez un commentaire