Egypte : les révolutionnaires déçus boycottent l'élection présidentielle

Il y a un et demi les Égyptiens se soulevaient, pour un pays plus juste et démocratique. A l’heure de l'élection présidentielle, certains révolutionnaires ont décidé de boycotter le scrutin.

François-Xavier Ménage
Le 23/05/2012 à 7:20
Mis à jour le 23/05/2012 à 8:19

Nour, un jeune révolutionnaire tabassé par les forces de l’ordre lors des soulèvements populaires a décidé de ne pas aller voter.

"Après tous nos sacrifices, nous vivons toujours sous une dictature militaire. Et nous savons que les dictatures militaires ne rendent pas comme ça le pouvoir aux civils, aussi facilement."

Même si les révolutionnaires n’arrivent pas à se mettre d’accord sur le candidat à soutenir, en revanche tous sont d’accord sur un constat : voter pour un président alors que le pays n’a toujours pas de Constitution.

La question du jour

Soupçonné de conflit d'intérêts, Aquilino Morelle devait-il démissionner?