En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'arrestation de Mohamed Badie avait été annoncée une premiere fois la semaine dernière, avant qu'il n'apparaisse en public.
 

Mohamed Badie, guide suprême de l'organisation, est accusé d'incitation à la violence.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Vendetta
    Vendetta     

    La plus grande des fautes que ce parti au pouvoir à pu commettre, c'est de libérer leur "frères" qui étaient condamnés à de la prison pour des meurtres. Qu'es ce qu'il y a de démocratique dans ce pays, il n'y eu que l'élection et encore il y a dû y avoir magouilles dans les urnes. Pour ce qui est du reste, les frères musulmans ont agis par la suite en prenant une succession de mesures antidémocratiques. Donc les arrestations sont justifiées.

  • Vendetta
    Vendetta     

    Lol vous délirez grave vous! Les militaires passer devant la justice non mais vous rigolez hein! Et pourquoi pas aussi devant une cour martial ou le conseil de guerre mdr. Vous n'êtes pas Égyptien et encore moins dans le secret des lieux. Ce que vous pensez est une chose, la réalité est toute différente. Il y aura élections anticipées et une fois l'affaire réglée comme vous le dites, les militaires se retireront et reprendront leur place et cela n'aura pas la moindre conséquence pour eux.

  • A Jamais
    A Jamais     

    C'est bien, une bonne chose de faites, et ne le laissez pas sortir celui là !

  • Presspapier
    Presspapier     

    de pire en pire, les militaires sont vraiment dans la chienlits et jusqu'au coup. Une fois cette histoire finie, ils passeront tous devant la justice pour coup militaire et appropriation des attributs étatiques sans consentement ni suffrage du peuple Egyptien.

Votre réponse
Postez un commentaire