En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Soldats de l'armée sud-soudanaise à Rubkona au Soudan du Sud le 20 avril 2012.
 

En cette d'année, force est de constater que la stabilité des Etats au sud du Sahara s'est complètement dégradée. La France seule à agir devra être épaulée pour éviter une catastrophe à l'échelle du continent.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Les personnalités maliennes sont remerciées par leur franchises parce qu'elles sont franches et qu'elle dise la vérité vraie sur la seule base de leur déclaration ou pour d'autres motifs ?

  • pasquedubien
    pasquedubien     

    pas de panique.; françois , moi, Je, président , je m' en occupe .. sans blague !!!!!

  • MisterJack
    MisterJack     

    S'il n'y avait que l'Afrique ...
    Cette dernière a été et sera toujours un continent explosif. Et pourtant c'est bien là que ce joue l'économie du futur.
    Mais il y a également le moyen orient! C'est toujours une poudrière qui ne demande qu'à s'enflammer avec des conséquences toutes aussi tragiques pour l'Europe (enfin, pour la France qui persiste seule à croire à une Europe utopique).
    Il faut bien évidement ajouter à cela le terrorisme qui se mondialise et se modernise à vitesse grand "V", et nous, que faisons nous ? Nous amputons encore et encore notre défense sous de faux prétexte d'économies budgétaires, pour que d'autres ministères puissent engraisser en toute impunité.
    Le jour viendra peut être où nous devrons hélas, nous battre sur notre propre sol. En aurons nous encore les moyens?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Les pays occidentaux doivent encore jouer les gendarmes en Afrique. A croire que l'Homme Africain n'est pas suffisamment entré dans l'histoire.

Votre réponse
Postez un commentaire