En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des membres de Médecins sans frontières transportent dans un centre accueillant les victimes du virus Ebola à Guekedou, en Guinée, le corps d'une personne tuée par la fièvre hémorragique, le 1er avril 2014.
 

Des scientifiques ont identifié le garçon, mort en décembre dernier, comme étant le "patient zéro", ou la première personne contaminée par la fièvre hémorragique Ebola.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Et l'autre qui disait : "qu'on avait une chance sur 10 millions de se faire mordre par une chauve-souris enragée".

  • jluc13000
    jluc13000     

    Mais alors cela change tout... si on avait pu empêcher la contamination du patient 0 il n'y aurait pas eu d'épidémie !

  • NaOH
    NaOH     

    Le niveau zéro , ne cherche plus , tu l' as atteint .

  • zebraman
    zebraman     

    disons qu'entre une chauve-souris et une seringue, c'est certain y'a matière... ::va faire une sieste::

  • rowl
    rowl     

    C'est bien connu que chauve-souris adorent les seringues ... Maintenant on va chercher "la seringue 0" ... Vos articles c'est du délire !

Votre réponse
Postez un commentaire