En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un membre de MSF dans un hôpital traitant des patients contaminés par le virus Ebola à Conackry, en Guinée, le 28 juin 2014.
 

En l'absence de traitement spécifique pour traiter l'épidémie de fièvre hémorragique qui frappe l'Afrique de l'Ouest, le comité d'éthique de l'Organisation mondiale de la santé a approuvé l'emploi de traitements non homologués, "sous réserve que certaines conditions soient remplies". Les Etats-Unis ont déjà promis l'envoi du sérum expérimental "Zmapp" au Liberia.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
Votre réponse
Postez un commentaire