En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des médecins écoutent le discours de Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations unies, à Freetown, la capitale de la Sierra Leone, le 19 décembre 2014.
 

Des restrictions budgétaires draconiennes, dictées par le Fonds Monétaire International, ont-elles mis à mal les systèmes de santé des pays africains au point de désorganiser leur action contre Ebola? C'est ce qu'avancent des chercheurs britanniques.  

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire