En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Ebola : des membres du personnel soignant au Libéria.
 

La Chine, dont nombre de ses ressortissants travaillent en Afrique de l'Ouest, pourrait se révéler particulièrement "vulnérable" face à une épidémie d'Ebola, s'alarme l'un des découvreurs du virus.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Ça ne ferait pas de mal, les chinois sont beaucoup trop nombreux, commencent à polluer bien plus que tous les autres pays réunis et s'étalent insidieusement et agressivement dans des zones qui ne leur appartiennent pas. Après c'est normal ils ont et auront besoin de toujours plus de ressources et aussi d'espace. Ce qui à plus ou moins long terme mènera à de multiples confrontations avec les pays qui ne voudront pas se laisser faire.
    Après si on n'est pas capable d'accepter les opinions les plus variées sans chercher à annihiler leurs auteurs, éradiquer leurs propos, on peut songer à aller vivre dans un pays où la liberté d'expression est limitée au strict minimum.

Votre réponse
Postez un commentaire