En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des policiers espagnols montent la garde devant l'hôpital Carlos III.
 

L'infection d'une infirmière par le virus Ebola en Espagne a conduit les autorités à placer sous surveillance une cinquantaine de personnes. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Behelesse
    Behelesse     

    Puis-je savoir pourquoi le post avec ma demande d'interview au centre P4 de Lyon a t-elle été supprimé S'il vous plait ??

    A mon sens, ils sont réellement les mieux placés pour répondre aux questions que tout le monde se pose!

  • Behelesse
    Behelesse     

    Concernant l'aide soignante, ca signifie que durant ces 8 jours de fièvre, toutes les personnes qui l'ont côtoyés, son environnement et les lieux qu'elle a pu visiter sont également a risque. La course à la montre est déjà en marche !

    Ce qui est a craindre, ce n'est pas un excès d'attention quand à ce virus mais bel et bien la négligence et l'absence de réaction! C'est ce qui fait que chaque année, la grippe tue des milliers de personnes.

  • Google-114962842222622374259
    Google-114962842222622374259     

    l'austérité voulue et imposée de force par l'Ue a ruiné l'Espagne, l'Ue a agit pour le compte des banquiers ! a présent l'Ue accuse l'Espagne de ne pas assurer un service de santé suffisamment sécurisée ? de qui se moque -t-ont !!!

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à Google-114962842222622374259)

    Ça servira peut-être de leçon à ceux qui réclament l'austérité à tout va et le délitement de notre système de santé sous prétexte de faire des économies de bout de chandelle.

Votre réponse
Postez un commentaire