En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un échantillon de virus Ebola coloré et mis en lumière à l'aide d'un procédé de micrographie électronique à balayage.
 

Le virus Ebola continue de faire peur en Afrique alors que quatre cas ont été confirmés à Conakry, la capitale de la Guinée. Maintenant que le virus a quitté la forêt pour la ville, risque-t-il d'y avoir une épidémie mondiale? Interview du professeur Philippe Brouqui.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    C'est horrible ce virus ! Espérons que ce s'arrête avant de devenir une véritable catastrophe sanitaire dans toute l'Afrique et même au-delà !

  • Surdemoi
    Surdemoi     

    Santa Klaus, c'est toi qui es surnommé le suppositoire. vu ta tête je comprends mieux.

  • Surdemoi
    Surdemoi     

    Boz Ramboz, toi aussi tu dois avoir le cerveau abimé et en phase de dégénérescence avec toutes tes fautes.

Votre réponse
Postez un commentaire